VAR MATIN

LES ACCESSOIRES RONFLITA EN CUIR DE POISSON UCPCYCÉ

“A Trans-en-Provence, Cécile Valmalette crée des sacs et des pochettes en utilisant un cuir fabriqué à partir de peaux de poissons issues de l’agroalimentaires et destinées à être jetées.”

Var Matin LES ACCESSOIRES RONFLITA EN CUIR DE POISSON UCPCYCÉ

“Cette Varoise confectionne sacs et pochettes en cuir de poisson upcyclé”

“Du cuir en peaux de poissons soigneusement rangé dans des cartons. Des pochettes étalées sur le bureau, quatre machines à coudre qui attendent d’être utilisées…

Dans son atelier à Trans-en-Provence, entre Draguignan et La Motte, Cécile Valmalette confectionne à la main des sacs et pochettes à partir de cuir marin. L’idée émerge vers 2020 et, après une longue période de réflexion, sa marque de maroquinerie Ronflita voit enfin le jour en janvier 2021. L’ancre est jetée. À la recherche d’une nouvelle matière écoresponsable, elle découvre le cuir marin. “Ça a été un vrai coup de cœur, une révélation.””

Upcycling et économie circulaire

“Avant d’être transformées par la tannerie française Ictyos, les peaux de poissons sont récupérées dans des restaurants au lieu d’être jetées à la poubelle. “On est dans une économie circulaire. C’est de l’upcycling et c’est ce qui est génial ! Je veux rester dans une démarche écoresponsable, ajoute Cécile. Loin de la fast fashion et de la surconsommation.

Outre son côté luxueux et haut de gamme, le cuir de poisson possède plusieurs avantages : c’est une matière résistante et durable. Je n’y vois que des qualités, sourit elle.”

“Ainsi, sacs, pochettes et porte-cartes se parent de peaux de saumons, d’esturgeons ou encore de truites. Pour un style hippie chic, un esprit exotique et, surtout, très coloré.

C’est ce qui me représente. Les couleurs, j’adore ça.””

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Panier
Retour en haut